Texte à méditer :   La gentillesse est un langage que les sourds peuvent entendre et les aveugles voir.     
Texte à méditer :   Dans les fins de mois, ce qui est le plus dur, c'est les 30 derniers jours surprise   Coluche
Texte à méditer :   Le tact dans l'audace, c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin.  sad   Jean Cocteau
Texte à méditer :   L'ennemi est bête, il croit que l'ennemi c'est nous, alors que c'est lui.  cheeky   Pierre Desproges
Texte à méditer :   Y vaut mieux aller al maison d'un plaigneux,qu'a chelle d'un vantard  eek   
Texte à méditer :   Comme in fait sin pieu, in s'couque      Un chtimi
Texte à méditer :   Vaut mieux d'n'avoir qu'un oeil que d'rin vire    Un chtimi
Texte à méditer :   Ché grand diseux sont pas des grands faiseux     Un chtimi
Texte à méditer :   Ti ch’te r’connos, t’es d’min coin !    Un chtimi
Texte à méditer :   Ech’ti qui va al ducass’ i perd es’ plach’  angel   
Texte à méditer :   Armettez nous ches verr' comm' y' z'étott !     Un chtimi
Texte à méditer :   Le lundi, je suis comme Robinson Crusoé, j'attends Vendredi. wink   Coluche
Texte à méditer :   Je ne bois jamais à outrance, je ne sais même pas où c'est !   Coluche
Texte à méditer :   L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne !   Coluche
Texte à méditer :   Je n'ai jamais abusé de l'alcool, il a toujours été consentant !   Coluche
Texte à méditer :   l'alcool tue mais combien sont nés grâce à lui !   Coluche
Texte à méditer :   La médecine du travail est la preuve que le travail est bien une maladie!   coluche
Texte à méditer :   La pression , il faut mieux la boire que la subir!   Coluche
Texte à méditer :   Si la violence ne résout pas ton problème, c'est que tu ne frappes pas assez fort   Coluche
Texte à méditer :   Travailler n'a jamais tué personne mais pourquoi prendre le risque!   Coluche
Texte à méditer :   Mesdames, un conseil. Si vous cherchez un homme beau, riche et intelligent... prenez-en trois !   Coluche
Texte à méditer :   Il faut cueillir les cerises avec la queue. J'avais déjà du mal avec la main !   Coluche
Texte à méditer :   Il y a deux sortes de justice : vous avez l'avocat qui connaît bien la loi, et l'avocat qui connaît bien le juge !   Coluche
Texte à méditer :   Je suis capable du meilleur et du pire. Mais, dans le pire, c'est moi le meilleur.   Coluche
Texte à méditer :   Dans la vie, y'a pas de grands, y'a pas de petits. La bonne longueur pour les jambes, c'est quand les pieds touchent par terre.   Coluche
Texte à méditer :   Technocrates, c'est les mecs que, quand tu leur poses une question, une fois qu'ils ont fini de répondre, tu comprends plus la question que t'as posée.   Coluche
Texte à méditer :   Le mariage, la confiance n'y est pas. Il faut des témoins, comme dans les accidents.   Coluche
Texte à méditer :   La bigamie, c'est quand on a deux femmes ; et la monotonie, c'est quand on n'en a qu'une !   Coluche
Texte à méditer :   La France, comme elle est, c'est pas plus mal que si c'était pire !   Coluche
Vous êtes ici :   Accueil » Ch'Quaju En patois ( a se dit o )
    Imprimer la page...

Ch'Quaju En patois ( a se dit o )

LE COJEUL

la_vallee_du_cojeul03.jpg


Le Cojeul formé de plusieurs filets d'eau successivement réunis, commence dans le canton de Croisilles, et après un parcours peu considérable, se jette dans la Sencée à Estains.
Le Cojeul comprend d'abord deux pricipales branches, la branche du Sud se divise en trois ruisseaux,dont le parcours est d'une longueur inégale.
Le premier ruisseau, dont le cours est le plus long, procéde de deux sources, dont l'une jaillit vers l'extrémité nord ouest du bois de Bucquoy, et l'autre se produit non loin du village d'Ayette.Bientôt rejointe à un point de bifurcation, ces deux sources forment un cours d'eau qui passe à Boiry Ste Rictrude, à Boiry St Martin, à Boisleux au Mont, à Boisleux St Marc.
Le deuxième ruisseau, moins long d'un tiers, commence près d'Hamelincourt, longe Boyelle, passe à Becquerel et se confond à Henin avec le ruisseau précédent.
Le troisième ruisseau, très court, se rend à St Martin sur Cojeul où il se mêle au cours d'eau résultant des deux premiers ruisseaux déjà réunis.
La seconde branche, celle du Nord, commence dans une vallée près.


Source : Mémoires de la Société Nationale d'Agriculture, Sciences et Arts Central 1849-1851

 


Image9a.jpg
 

La rue du Pont dessous du quel passe le Cojeul

 

allemands_sur_pont_boisleuxcpy.jpg


Allemands dans la rue du pont 1915


Date de création : 17/03/2005 - 23:34
Dernière modification : 14/05/2014 - 19:03
Catégorie : - Hydrographie
Page lue 768 fois

Réactions à cet article

Réaction n°3 

par carpentier le 18/11/2007 - 23:29

Bonjour

En regardant la carte postale,la maison qui se trouve sur le côté gauche après le pont est celle de mes arrières grands parents.Peut-on savoir à quelle date cette photo a été prise? J'ai la même.On m'a toujours dit que c'était mon arrière grand mère qui se trouvait dessus,suivant la date de cette photo je pourrais savoir si l'enfant qui se trouve à son côté est mon grand pére
carpentier

Bonjour carpentier

Je n'ai malheureusement pas de dâte précise concernant cette carte postale

Cordialement

Peyrollais cool


Réaction n°2 

par Fayeulle le 12/06/2005 - 21:17

Bonsoir

Il existe à Moyenneville la rue du Petit Cojeul. Un passage avait été prévu sous la ligne de chemin de fer, signe qu'il y avait écoulement d'eau. A la sortie de Boyelles il existe toujours le petit fossé qui, certainement, constituait le lit du Petit Cojeul qui se jetait dans le Cojeul certainement vers les abords d'Hénin sur Cojeul. Connaissant bien tout ce secteur, puisque randonneur, je vois bien le tracé dans le creux d'une petite vallée ou légère dépression qui va de Moyenneville à Hénin sur Cojeul, en passant par Boyelles. La rumeur dans Hamelincourt c'est que M. Brunel qui sera Maire pendant de nombreuses années et décédé à près de 100 ans vers les années 1960/1970 avait dit s'être baigné dans ce ruisseau après un jour d'orage. Tout ceci sans preuve formelle, peut être le cadastre permettrait de justifier que le Petit Cojeul existait.

Gérard Fayeulle 

Bonjour Gérard

Merci pour tes informations toujours très instructives

d.rimbaux smiley


Réaction n°1 

par Fayeulle le 29/08/2014 - 18:31

Peut  être avons  nous connu ces 3 enfants accompagnant les deux dames ; à l'age adulte, bien sur et nous gamin ou gamine. En tous cas ça fait plaisir de constater la rue d'Hamelincourt telle qu'elle était avant 1914

Gérard fayeulle

Bonjour Gérard 
d.rimbaux smiley